RACHAT DE CRÉDITS

Guide complet du rachat de crédit

Le rachat de crédit consiste à regrouper en un seul emprunt plusieurs crédits en cours. Le but est de les regrouper en une seule mensualité. Une banque ou un organisme financier peuvent l’accorder, afin que vous puissiez également profiter d’une échéance de remboursement plus longue, et pourquoi pas, d’une réduction du montant total de vos crédits. Cet article nous en dévoile tous les détails.

Définition du rachat de crédit

Le rachat de crédit, aussi appelé regroupement crédit, vise à faire racheter ses différents crédits dans un seul établissement en vue de bénéficier de conditions de remboursement plus avantageuses. Ce seul et unique prêt est assorti d’un faible taux d’intérêt ainsi que d’une échéance plus souple. Il vous permettra de rembourser les précédents prêts non remboursés.

En résumé, cette solution personnalisée facilite grandement la gestion de votre budget. De quoi vous donner une marge de manœuvre dans votre vie quotidienne.

Par ailleurs, cette issue est généralement le seul moyen d’éviter une situation financière critique. Elle permet également d’éviter de se retrouver en état d’interdit bancaire auprès de la Banque de France.

homme qui fait ses comptes

Les personnes pouvant bénéficier du rachat de crédit

Le rachat de crédit est une solution pouvant s’adapter à plusieurs cas de figure. Que vous soyez locataire, propriétaire, actif ou retraité, vous avez tout à fait la possibilité de bénéficier d’une personnalisation de la durée de vos mensualités.

De nombreux ménages y ont recours afin d’alléger une situation financière difficile.

Par ailleurs, l’objectif est également de profiter de mesures plus avantageuses par rapport aux anciens prêts. Ainsi, vous avez l’occasion de financer plus facilement de nouveaux projets.

Les différentes sortes de rachat de crédit

Il existe de nombreux types de rachat de crédit visant à améliorer votre pouvoir d’achat sur le long terme.

Le rachat de crédit auto

Ce type de crédit concerne les voitures neuves et d’occasion. Le rachat de crédit peut être souscrit auprès d’une banque, mais aussi auprès d’un concessionnaire automobile ou encore d’un organisme financier spécialisé en crédit auto.

Le rachat de crédit à la consommation

Cette catégorie regroupe le rachat de crédit auto, le rachat de crédit renouvelable, affecté ou personnel.

Le rachat de crédit immobilier

Celui-ci combine crédit immobilier et crédit à la consommation. Dans ce cas, on parle plutôt de crédit hypothécaire. Le taux varie en fonction de l’ampleur du crédit immobilier. Lorsque les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont inférieurs aux taux de vos précédents crédits, vous pouvez même voir la durée de votre crédit diminuer avec de faibles taux d’intérêt.

Le rachat de crédit en étant fiché au FICP

Si vous avez eu des problèmes de paiement de vos mensualités, vous êtes inscrit d’office au fichier des incidents de remboursement de crédit ou FICP au sein de la Banque de France. C’est la raison pour laquelle elle propose ce type de rachat de crédit. Ce système épargne de justesse le surendettement de toutes les personnes fichées au FICP

Le rachat de crédit en cas de surendettement

Si vous êtes face à un problème de surendettement, vous pourrez recourir à cette option en vous adressant à la Commission de surendettement. Cette initiative pallie un précédent refus de rachat de crédit. Dans ce cas, c’est à la Banque de France de trouver une solution gratuite et adaptée à votre situation pour éviter cette situation critique.

L’obtention d’un rachat de crédit au meilleur taux

Des comparateurs en ligne de rachat de crédit vous permettent de trouver les meilleures offres correspondantes à votre profil. En effet, les taux d’intérêt et les meilleures modalités de remboursement varient d’une banque à une autre. C’est pourquoi il est conseillé de consulter les différents organismes du secteur.

La simulation de rachat de crédit

Cette étape est cruciale dans l’optique de présenter un dossier pertinent à un organisme ou auprès d’une banque. La simulation permet en outre de se faire une idée de sa solvabilité tout en comparant les différents prix proposés.

Voici les différentes informations obtenues à son issue :

  • les frais de dossier ;
  • le taux de prêt ;
  • les mensualités ;
  • la durée du remboursement ;
  • les assurances incluses ;
  • le coût total du rachat.

Autant d’indications pour mener une négociation auprès des différents établissements.

Les documents à fournir

Comme tout crédit, le rachat de crédit nécessite la présentation d’un dossier dûment rempli.

Les documents exigés sont les suivants :

  • copie de la carte d’identité ;
  • trois derniers bulletins de paie ;
  • trois derniers relevés bancaires ;
  • tableaux d’amortissements et de crédits en cours ;
  • charges ;
  • taux d’endettement (inférieur à 33 %) ;
  • patrimoine immobilier.

Ces derniers permettent d’établir précisément la situation personnelle de l’emprunteur. À ce stade, vous pouvez remplir votre demande de rachat de crédit. Votre dossier est étudié, surtout au niveau des risques que prend l’organisme. Il s’assure de votre capacité de remboursement.
Ce dernier vous propose une offre, à signer et à lui renvoyer. Après quelques jours, une notification d’acceptation ou de refus de votre demande vous est envoyée.

Les avantages du rachat de crédit

Dans la pratique, avoir un seul crédit à régulariser chaque mois réduit tout risque de retard de paiement. Les intérêts des différents crédits sont revus à la baisse à travers un unique crédit.

Une situation financière plus stable​

La situation financière de l’emprunteur et son taux d’endettement s’améliorent nettement une fois que le rachat de crédit est en place. En s’acquittant de son rachat de crédit, il s’acquitte également de ses précédents crédits.
Toutefois, il est important de réaliser des paiements correspondants au contexte, afin que votre nouveau statut reste stable.

Une assurance décès-incapacité de travail moins élevée

La législation, plus précisément le code de consommation, n’oblige pas l’emprunteur de souscrire à ce type d’assurance avant de signer un rachat de crédit. Toutefois, les organismes les obligent souvent à l’effectuer. Heureusement, son coût est généralement réduit.

Une prévention du surendettement

L’accumulation de dettes au sein d’un foyer a un impact sur la gestion de son budget. Le rachat de crédit se révèle alors comme un moyen d’éviter un surendettement. Les raisons amenant à ce genre de situation sont nombreuses, en l’occurrence la perte d’emploi ou la baisse de revenus. Grâce à des mensualités moins importantes, le risque d’aggravation de l’état financier est réduit.

Une gestion de budget plus aisée

La rationalisation du processus de paiement est la clé permettant aux foyers d’avoir un sentiment de maîtrise de leur budget. D’où leur aspiration à une plus grande stabilité financière.

Une possibilité d’épargner

Le rachat de crédit est également un moyen de réparer la solvabilité d’un emprunteur qui était au bord du surendettement. En effet, il peut encore contracter d’autres crédits pour sa vie privée ou professionnelle, en vue d’épargner à nouveau.

Des taux d’intérêt moins importants

Les taux d’intérêt du rachat de crédit sont moins lourds que l’ensemble des taux d’intérêt des précédents prêts. La dette totale est donc elle aussi allégée par rapport à l’ensemble des créances contractées.

Les inconvénients du rachat de crédit

Malgré les nombreux avantages du rachat de crédit, ses inconvénients sont bien réels.

Des frais plus élevés

L’emprunteur peut voir ses frais augmentés à cause :

  • de la souscription à l’assurance décès invalidité ;
  • de nouveaux frais bancaires ou de courtier ;
  • de la garantie bancaire, si elle est appliquée.

Ces frais supplémentaires viennent s’ajouter à l’élévation du montant du rachat du crédit par rapport à la totalité des sommes des anciens crédits. Cela se vérifie lorsque la durée de remboursement est allongée.

Des taux pas favorables

En contractant un rachat de crédit, l’emprunteur n’a le choix qu’entre deux types de taux :

  • Un taux fixe renvoyant à des mensualités constantes, sans aucune baisse de taux. Au final, seuls les taux d’intérêt faibles conviennent à un rachat de crédit.
  • Un taux variable ne permet aucune stabilité. Il fluctue selon le contexte et l’emprunteur risque de se retrouver avec un crédit final plus coûteux que dans ses prévisions.

Une mûre réflexion est donc nécessaire avant de prendre la décision de regrouper ses crédits.

D’autres points faibles du rachat de crédit

Ce dernier ne s’applique pas aux personnes âgées de plus de 75 ans.
Par ailleurs, un questionnaire de santé devra aussi être rempli par l’emprunteur en vue de savoir s’il a besoin d’assurances complémentaires. L’organisme peut même décider d’augmenter ses cotisations et la durée de son remboursement.
Contracter un rachat de crédit prend un certain temps. Vous devez donc anticiper tout problème de créance pour ne pas vous retrouver dans l’impasse, en comptant sur le rachat pour résoudre votre cas.

Conclusion

Le rachat de crédit se révèle être une solution face à un problème de surendettement. Il procure une certaine stabilité financière, mais il faut tenir compte de ses modalités. Un taux d’intérêt et une durée de remboursement plus longue risquent de faire augmenter significativement le montant de votre crédit.